Actualités musicales

Sting – The Dream Of The Blue Turtles

Depuis déjà plusieurs années Sting nourrie l’idée de s’émanciper du groupe The Police et en 1985 The Dream of The Blue Turtles, le premier album solo du chanteur sort enfin. Sting voulait se désolidariser d’un groupe depuis longtemps, fatigué des violentes altercations avec Stewart Copeland, il souhaite montrer à ses fans, qu’il est plus qu’un simple membre de The Police.

C’est pourquoi, Sting choisit pour ce premier opus pour marquer une rupture, de s’éloigner du répertoire rock et d’orienter  sa musique vers un registre plus pop et renoue avec ses premiers amours, le jazz. The Dream of The Blue Turtles contraste donc intentionnellement avec le style musical de son ancien groupe. Ce disque n’est pas pour autant un disque de jazz, mais plutôt un voyage pop ouvert à de nombreuses influences.

Sting enregistre cet album dans le studio Blue Wave d’Eddie Grant à la Barbade. Le titre de l’album est inspiré d’un rêve récurrent de Sting, où d’énormes tortues bleues envahissent son jardin à Londres, pour détruire tout sur leur passage. Sting y verra une symbolique positive. Ayant pour habitude d’analyser ses rêves, pour lui ces grosses tortues représentent ses nouveaux musiciens avec qui il travaille et qui viennent balayer le passé pour donner un nouveau cap à sa vie.

L’album contient 10 morceaux, dont quatre furent des singles. Russians (n°12 des classements britanniques en décembre 1985), une adaptation d’une oeuvre de Prokofiev sera un immense succès en France et confirme la virtuosité du chanteur blond à la voix haut perchée. Trois autres titres seront également sortis en singles, If You Love Somebody Set Them Free, Love Is The Seven Wave et Moon Over Bourbon Street. Ce dernier titre est inspiré par le roman d’Anne Rice, l’auteure d’Entretien avec un vampire.

Les titres Russians et Children’s Crusade sont des chansons engagées sur l’histoire ou sur la politique de la guerre froide. Les thèmes abordés dans ce disque sont avant tout l’amour, la tragédie de la Grande Guerre, les désastres causés par le travail dans les mines et par les drogues dures chez les adolescents.

Sting va ensuite entamer en 1985 sa première tournée solo avec des musiciens virtuoses, comme le grand et regretté Kenny Kirkland aux claviers, Daryl Jones à la basse qui joue maintenant avec les Rolling Stones, Brandford Marsalis aux vents et le batteur Omar Hakim.

Sébastien Mouton, le 16/07/15

Titres de l’album

  1. If You Love Somebody Set Them Free – 4:14
  2. Love Is the Seventh Wave – 3:30
  3. Russians (Prokofiev, Sting) – 3:57
  4. Children’s Crusade – 5:00
  5. Shadows in the Rain – 4:56
  6. We Work the Black Seam – 5:40
  7. Consider Me Gone – 4:21
  8. The Dream of the Blue Turtles – 1:15
  9. Moon over Bourbon Street – 3:59
  10. Fortress Around Your Heart – 4:48

Sources : Wikipédia/The Police et Sting de Chritsophe Crénel/ The Police de Philippe Margotin

Commentaires :

RockThisWeb : Toute l'actualité musicale