Actualités musicales

Hollywood Vampires

Hollywood Vampires

Holywood Vampires

Hollywood Vampires est un « supergroup » créé en 2015 par Alice Cooper, Joe Perry (Aerosmith) et Johnny Depp (pour rappel Alice Cooper et Johnny Depp se sont déjà croisés dans le film Dark Shadows de Tim Burton en 2012). C’est également le nom de leur premier album et selon les dires d’Alice Cooper lui même il s’agit d’une référence à « The Hollywood Vampires« , un club de beuveries de rock stars des années 70.

Du rock des années 70 il en est bien question puisque Hollywood Vampires (l’album) est un hommage composé principalement de reprises de cet âge d’or du rock n’ roll.

Le noyau dur du groupe est composé d’Alice Cooper au chant, Joe Perry, Johnny Depp et Tommy Henriksen aux guitares, Duff McKagan et Matt Sorum (Guns N’ Roses) respectivement à la basse et à la batterie et Bruce Witkin aux claviers. Ceux-ci sont accompagnés par des artistes tels que Brian Johnson (AC/DC), Paul McCartney (The Beatles), Orianthi (la jeune et talentueuse guitariste que l’on a pu découvrir dans le film Michael Jackson’s This Is It), Slash (Guns N’ Roses), Dave Grolh (Nirvana)…

L’album s’ouvre sur The Last Vampire qui bien que n’étant pas une composition musicale est tout de même une très belle surprise puisqu’il s’agît d’une introduction narrative interprétée par le regretté Sir Christopher Lee, immense acteur à la voix inimitable et incarnation du conte Dracula dans les films de la Hammer durant plusieurs décennies. Il s’agît très certainement du dernier enregistrement existant de l’acteur, celui-ci ayant disparu quelques jours seulement après son passage en studio.

S’ensuit Raise The Dead, l’une des deux compositions originales de l’album (sans compter l’introduction de Christopher Lee). Le titre est très sympathique et n’a vraiment pas à rougir à côté des classiques du rock composant le reste de l’album. Au delà du côté macabre pouvant être perçu dans le titre il s’agit en fait d’une sorte d’invocation des artistes disparus des années 70 (au sens propre ou figuré). Ceux-ci étant invités à revenir le temps d’un album (ou d’un concert) et à faire revivre la musique d’une époque révolue.

Arrive la grosse partie « reprises » de l’album. On y retrouve donc : The Who, Led Zeppelin, The Doors, T.Rex, Jimi Hendrix, Pink Floyd

L’exercice de l’album de reprise bien que peu risqué d’un point de vu commercial peut être assez périlleux artistiquement ; entre le respect de l’oeuvre originale d’un côté et l’appropriation de celle-ci, il est bien difficile de ne pas subir les foudres des fans mécontents… Il faut pourtant bien dire que Hollywood Vampires est un magnifique exemple de réussite dans ce domaine : le trio est parvenu à recréer quelque chose de fidèle à l’esprit de l’époque tout en y apportant sa touche personnelle, expérimentant parfois en mélangeant plusieurs titres comme avec cette nouvelle version de School’s Out (Alice Cooper) se mêlant très habilement à Another Brick In The Wall (Pink Floyd).

L’album se referme par la deuxième composition originale intitulée My Dead Drunk Friends. Le titre encore une fois très sympathique rappelle les vieilles chansons mêlées de légendes chantées par les marins dans les films Pirates des Caraïbes (la participation de Johnny Depp y est très certainement pour quelque chose).

Hollywood Vampires est une très bonne surprise. Le groupe étant actuellement en tournée nous ne pouvons qu’espérer un passage par la France pour prolonger l’expérience en live.

Stéphane JAILLIARD, le 02/10/2015

Alice Cooper

Tracklist de Hollywood Vampires :

  1. The Last Vampire
  2. Raise the Dead
  3. My Generation
  4. Whole Lotta Love
  5. I Got a Line on You
  6. Five to One / Break On Through (To the Other Side)
  7. One / Jump into the Fire
  8. Come and Get It
  9. Jeepster
  10. Cold Turkey
  11. Manic Depression
  12. Itchycoo Park
  13. School’s Out / Another Brick in the Wall
  14. My Dead Drunk Friends

Commentaires :

RockThisWeb : Toute l'actualité musicale